← Retour aux articles

Annuaires en ligne : lesquels choisir pour le SEO, et pourquoi ?

Annuaires en ligne : lesquels choisir pour le SEO, et pourquoi ?

Ah, les joies du netlinking… aka le pan le plus complexe du SEO. Parmi les critères de référencement naturel, Google place l’autorité et l’expertise d’un domaine assez haut. Autrement dit : votre site doit acquérir un statut d’incontournable sur une thématique pour être remonté dans les résultats de recherche. Cela passe par l’acquisition de liens entrants, de qualité et en quantité. Les annuaires externes ont connu leur moment de gloire par le passé, en permettant de créer massivement du lien… Avant que Google n’ajuste son algorithme. Mais pour autant, sont-ils vraiment has-been ?

Les annuaires généralistes

On trouve plusieurs sortes d’annuaires digitaux. La première catégorie à étudier est celle des annuaires généralistes. Le plus souvent à portée nationale, les annuaires généralistes recensent l’ensemble des sites web dans des catégories plus ou moins vagues. On peut notamment citer WebWiki, WebRankInfo, le Journal du Net (JDN), ou encore des sites qui regroupent les horaires d’ouverture comme Horaires Le Figaro. Il en existe toute une pléthore sur internet… Il existe même des annuaires d’annuaires !

Privilégiez les annuaires qui offrent une page dédiée à votre entreprise. Plus une page web comporte de liens menant à des sites différents, moins ces liens seront puissants.

Attention à vérifier la qualité de ces annuaires avant de vous y faire référencer, car un lien considéré comme toxique pénaliserait votre site.

Avantage : Vous pouvez les intégrer quel que soit votre domaine d’activité. Comme ce sont des annuaires généralistes, ils accueillent beaucoup de trafic.
Inconvénient : Google accorde plus d’intérêt aux liens entre deux sites dont les thématiques sont proches… Or, un annuaire généraliste n’a, par définition, pas de thématique.

Les annuaires thématiques et régionaux

La seconde catégorie d’annuaires : les annuaires thématiques. Il s’agit d’annuaires qui recensent des sites appartenant au même secteur d’activité. Citons, parmi les plus connus, Doctolib pour le secteur de la santé. Autres exemples, E-komerco est un annuaire de bonne qualité qui recense les sites e-commerce français, et Meilleur Artisan regroupe les profils d’artisans du bâtiment.

Ce genre d’annuaires est intéressant pour votre référencement puisqu’il propose l’inverse d’un annuaire généraliste : un trafic moins élevé, mais plus qualifié.

Les annuaires locaux et régionaux sont une catégorie à part d’annuaires thématiques, puisque le critère de sélection principale réside dans la zone géographique. Or, on sait qu’environ un tiers des recherches mobiles sont géographiquement ciblées à l’aide d’expressions comme “près de chez moi”… Si vous accueillez du public, ou défendez un ancrage régional, impossible de passer à côté des annuaires régionaux !

Parmi les annuaires à ciblage géographique on peut citer le plus connu : les Pages Jaunes, ou encore l’annuaire de référencement local by Google itself : Google My Business.

Ne négligez pas les offices de tourisme ou le site de votre ville si vous accueillez du public.

Avantage : les annuaires thématiques sont plus pertinents car la thématique est plus proche de celle de votre site. Le trafic y est souvent plus qualifié.

Inconvénient : le volume de trafic est moins élevé. La majorité des annuaires thématiques sont peu connus du grand public.

Sélection d’un annuaire : les critères SEO à vérifier

Tout l’intérêt du netlinking réside dans la transmission de “jus SEO” : le domaine qui héberge le lien transmet un peu de sa qualité SEO au site vers lequel il pointe. Un profil de liens qui ne possède que des backlinks issus de sites de mauvaise qualité verra son propre score SEO baisser.

Vérifiez donc la qualité de l’annuaire que vous souhaitez intégrer : une simple recherche sur un outil de référencement web comme SEMrush, Ahrefs ou Majestic vous indiquera son indice de confiance (“Domain rating” chez Ahrefs, “Trust Flow” chez Majestic). Un site de qualité a un Domain Rating ou Trust Flow supérieur à 40.

Privilégiez d’autre part les annuaires dont les liens sont en “do-follow”. Un lien do-follow indique à Google qu’il peut suivre ce lien lors de son crawl. Contrairement à un lien no-follow, le lien do-follow transmet le fameux jus SEO. Pas la peine de perdre du temps à créer des liens vers votre site si ceux-ci ne vous rapportent aucun gain de référencement naturel !

Soyez enfin attentifs au TLD (Top Level Domain), c’est-à-dire la partie après le point du nom de domaine. Exemple : le TLD de aliceperchaud.fr est le “.fr”. Le TLD est un indice à la fois géographique et de qualité pour Google. Si vous êtes un artisan français et que vous avez des liens provenant de sites indiens et russes, cela lui semblera suspect. A priori votre activité n’a rien à voir avec ces pays… Google risque donc d’assimiler ces liens à du spam et de vous pénaliser. Les TLD .com, .org ou encore .gouv sont considérés comme des TLD intéressants à obtenir, puisque gage de sérieux.

Pour résumer

Si les annuaires en ligne ne sont plus utilisés de la même manière qu’il y a 10 ans, ils restent un outil de visibilité pertinent, tant pour Google que pour l’internaute. Les 3 types d’annuaires – généraliste, régional et thématique – doivent être visés, afin d’offrir un profil de liens naturel et équilibré. Privilégiez les liens do-follow, et soyez attentif à la cohérence thématique entre l’annuaire et votre site. Les résultats dépendront principalement de la qualité SEO des annuaires sélectionnés.

Alice Perchaud profil

Je m’appelle Alice Perchaud et je suis Consultante en Communication Organique freelance. J’accompagne les entreprises dans le développement de leur visibilité naturelle sur le web, en intervenant sur les 3 piliers fondamentaux : une présence structurée, une optimisation SEO, et des témoignages extérieurs.

Me contacter