← Retour aux articles

Débuter sa stratégie de visibilité naturelle : quelles plateformes pour quels messages ?

Débuter sa stratégie de visibilité naturelle : quelles plateformes pour quels messages ?

Vous sortez de réunion, la décision est prise : vous allez développer votre visibilité naturelle ! Vaste projet, dont le potentiel est énorme… Au moins autant que la réflexion à mener pour le diviser en étapes et objectifs atteignables. La base de ce travail : s’assurer de l’adéquation plateforme – message.

Il existe 3 types de messages : les messages éducatifs, les messages émotionnels et les messages à but participatif. A l’instar de la pyramide de Maslow, les messages participatifs n’auront de portée que si les audiences ont correctement reçu les messages émotionnels, et les messages émotionnels n’ont de sens que si les messages éducatifs ont été assimilés. La bonne réception de ces messages dépend étroitement du support utilisé ; tous les supports ne sont pas adaptés à tous les messages, bien que certains prennent une double coloration.

Les supports de communication adaptés aux messages éducatifs

Les messages éducatifs correspondent à la diffusion des informations institutionnelles et objectives de votre entreprise : votre identité formelle (nom, adresse, contact…), vos offres, services, garanties, etc. Une partie des messages éducatifs se doit d’être à visée explicative, afin d’éliminer les zones d’ombre. Une relation de confiance ne peut s’installer qu’à condition d’être transparent. Ces messages “froids” sont indispensables à votre identification par vos audiences et constituent le socle de votre relation.

Les supports de communication les plus efficaces dans la diffusion de messages éducatifs sont :

LE SITE WEB

A la base de toute présence en ligne, un site web dédié à votre entreprise est, dans 90% des cas, le point de convergence de tout le trafic généré au sein de votre écosystème digital. Qu’il soit vitrine ou e-commerce, votre site web contient toutes les informations nécessaires vous concernant et reste le premier poste de conversion en ligne : génération de chiffre d’affaires, prise de rendez-vous, remplissage de formulaire… Il s’agit d’un support 100% sur-mesure, dont vous avez le contrôle, et adapté aux informations denses et exhaustives grâce au nombre potentiellement infini de pages (enfin, n’exagérez pas non plus…).

L’inconvénient principal : positionner correctement un site web dans les SERP demande un investissement considérable en temps. Prenez votre mal en patience…

LE BLOG

Hybride puisqu’également pertinent en support de message émotionnel, un blog permet d’évoquer votre offre sur un ton plus informel. L’occasion également de rappeler et d’étayer l’origine de vos produits et les certifications obtenues par votre entreprise, par exemple.

L’inconvénient principal : la difficulté de trouver de nouveaux articles pertinents pour vos audiences. Certaines entreprises ont des blogs fournis et entretenus, mais qui n’apportent que peu de valeur…

GOOGLE MY BUSINESS, BING PAGE & ANNUAIRES EN LIGNE

Pratique pour bénéficier d’une visibilité rapide sur des sites connus et reconnus à la fois par les petits robots crawleurs de Google et par vos audiences, ils permettent la diffusion en masse de vos informations essentielles : nom, adresse et itinéraire (indispensable dans le cas d’une boutique physique), moyens de contact, photos de votre offre, et surtout, les précieux commentaires de vos clients existants… Vos prescripteurs premium !

L’inconvénient principal : Vous disposez de peu de marge de manœuvre pour vous exprimer. De plus, les annuaires en ligne sont parfois payants pour les entreprises.

LA NEWSLETTER

Idéale pour la diffusion des nouveautés, elle a souvent un but éducatif : trucs & astuces, informations saisonnières, promotions en cours, focus sur une sous-thématique en rapport direct avec votre offre, etc. Elle permet de transmettre rapidement et massivement les mises à jour de vos informations.

L’inconvénient principal : l’encadrement légal s’est durci avec l’arrivé du RGPD, et la construction de listes de diffusion propres et fournies peut relever du parcours du combattant. Il est aujourd’hui fréquent que l’on offre une récompense à un internaute pour l’inciter à laisser son adresse mail. L’emailing est souvent considéré comme intrusif par les destinataires.

Les plateformes idéales pour les messages émotionnels

Les messages émotionnels sont, par définition, subjectifs et porteurs de valeurs. Il ne s’agit plus de simplement décrire l’offre, mais de l’inscrire dans une démarche globale qui donne du sens affectif à la mission d’entreprise. Les messages émotionnels sont décisifs dans le processus de fidélisation, car ils créent un lien entre l’entreprise et le client. Ces messages “chauds”, lorsqu’ils sont bien reçus, vous font ressortir du lot et permettent de distancer définitivement vos concurrents.

Les supports les mieux adaptés aux messages émotionnels sont les suivants :

LE BLOG

A double usage puisqu’il s’agit également d’un support éducatif intéressant, c’est l’occasion de distiller vos valeurs et d’évoquer des sujets importants pour vos audiences. L’occasion de conseiller, d’accompagner et d’orienter, mais également de partager ; vous avez mis en place des actions répondant à une problématique qui leur tient à cœur ? Parlez-en en détails, et mettez en avant les résultats obtenus dans un article !

L’inconvénient principal : un blog est partial et subjectif, et ne suffit pas à la construction d’un lien de confiance solide et durable.

LES RESEAUX SOCIAUX

Aujourd’hui devenus symboles de la liberté d’expression de chacun sur internet, une entreprise soucieuse de sa présence en ligne se doit d’y prendre la parole 2 à 3 fois par semaine minimum. C’est un endroit de proximité et de partage qui vous place au même niveau que votre audience, puisque vous disposez du même espace et dépendez des mêmes règles pour vous exprimer. C’est sur les réseaux sociaux que votre réactivité et votre niveau de transparence sera jugé ; répondez aux commentaires, et ne trichez pas, car votre audience s’en apercevra et le fera savoir ! C’est enfin un excellent moyen d’observer votre audience : correspond-elle à votre cible marketing ?

L’inconvénient principal : une stratégie de community management est à double-tranchant. Votre communauté n’aura aucun état d’âme ; donnez le meilleur de vous-même en restant constamment honnête, ou votre réputation en pâtira sérieusement…

LA VIDEO

Rien de plus personnel qu’un visage. Osez vous mettre en avant ou créez une mascotte, et personnifiez votre entreprise. Simple vidéo de présentation ou format récurrent, profitez-en pour aborder des thèmes légers ou environnants à votre offre : coulisses, culture d’entreprise, partenariat associatif, écologie… Bref, dévoilez-vous !

L’inconvénient principal : une vidéo de qualité professionnelle demande des moyens matériels et humains non-négligeables. On ne s’improvise pas vidéaste !

Les supports propices aux échanges avec vos communautés

Dernière étape dans la construction de votre visibilité naturelle : favoriser la génération de contenu par vos audiences (appelée user generated content ou UGC en anglais). Votre message consiste plus ici en un appel à la conversation. Le but : achever de convaincre les réticents en leur fournissant une preuve sociale irréfutable via les interactions de vos prescripteurs.

Les meilleurs supports d’échanges sont :

LES RESEAUX SOCIAUX

Comme évoqué au paragraphe précédent, il s’agit d’un espace au sein duquel vous êtes sur un pied d’égalité. Tournez cela en avantage et incitez votre communauté à s’exprimer sur votre page ! Sondage, débat, jeu-concours, partage de photos, choix d’un packaging, d’un lieu ou encore d’un nouveau parfum… Impliquez votre communauté en amont de vos décisions d’entreprise, et elle vous le rendra bien.

L’inconvénient principal : initier le dialogue est un processus lourd qui nécessite d’avoir diffusé suffisamment de messages émotionnels auparavant. Au démarrage, soyez certains que votre communauté ait quelque chose à gagner à prendre la parole.

LES CANAUX DE DISCUSSION

Les Slacks, Discord et autres groupes Facebook privés sont les nouveaux lieux prisés pour l’échange avec vos clients les plus engagés. Contrairement aux autres supports, ceux-là n’amélioreront pas directement votre visibilité. Mais quoi de mieux qu’un endroit réservé aux VIP pour attiser les curiosités ? Réservez des exclusivités et autres avantages aux membres les plus impliqués de votre communauté, ils se mueront en porte-paroles dévoués.

L’inconvénient principal : mettre en place un canal de discussion de ce type demande des capacités d’animation quotidienne. Assurez-vous d’avoir les moyens humains de l’entretenir et d’y apporter régulièrement de la valeur ajoutée.

Les 3 étapes du tunnel de conversion sont alimentées par votre stratégie de visibilité organique ; les messages éducatifs améliorent votre notoriété, les messages émotionnels encouragent l’acquisition, et les messages participatifs favorisent la fidélisation. Il va sans dire que chaque support doit être correctement optimisé pour les moteurs de recherche, sans cela votre stratégie de visibilité organique sera fortement compromise.



Pour résumer

Il existe 3 types de messages, et de nombreux supports pour les véhiculer. Les messages éducatifs seront mieux portés par un site ainsi que des supports neutres et objectifs ; les messages émotionnels auront plus d’impact via des supports moins officiels tels que les réseaux sociaux ; les messages participatifs seront mieux reçus sur des plateformes où l’entreprise se retrouve sur un pied d’égalité avec sa communauté. Quel que soit le support choisi, il reste indispensable de l’optimiser pour le référencement !

Alice Perchaud profil

Je m’appelle Alice Perchaud et je suis Consultante en Communication Organique freelance. J’accompagne les entreprises dans le développement de leur visibilité naturelle sur le web, en intervenant sur les 3 piliers fondamentaux : une présence structurée, une optimisation SEO, et des témoignages extérieurs.

Me contacter