← Retour aux articles

Les bases du SEO pour une stratégie de communication organique

Les bases du SEO pour une stratégie de communication organique

Le référencement naturel est le deuxième pilier d’une stratégie de communication organique (voir l’article sur les trois piliers de la communication organique). Bien plus qu’une simple réflexion autour des meilleurs mots-clés à utiliser, le SEO mérite un plan d’action et un suivi à part entière. Voici comment adapter votre stratégie SEO pour optimiser votre communication organique !

Construire une stratégie de mots-clés efficace

Le choix des mots-clés est essentiel à plusieurs titres. Il permet notamment d’affiner votre positionnement en adoptant le vocabulaire de votre cible, ou en abordant ses sujets de prédilection de sa perspective. C’est en parlant son langage que vous la convaincrez que vous êtes de son côté !

Etudier les opportunités sémantiques

Commencez par lister vos thèmes et sous-thèmes pour en dégager les mots et expressions clés. Pensez large et listez les expressions liées à l’achat si vous êtes e-commerçant, ou aux thèmes annexes si vous avez une stratégie de contenu (exemple pour l’exemple des canapés : pensez aux thèmes de l’aménagement intérieur et des meubles de salon).

Jetez un oeil aux mots-clés de vos concurrents pour y récupérer de bonnes idées, ou au contraire identifier ce qui ne marche pas chez eux. Certains outils permettent d’analyser la difficulté concurrentielle, pour estimer le temps et les efforts nécessaires pour vous positionner sur un mot-clé donné.

Pensez à inclure des mots génériques, qui auront un plus grand volume de recherche mais seront plus concurrentiels, et des mots-clés longue traîne, plus ciblés et moins présents chez vos concurrents.

Enfin, placez vos mots-clés les plus importants dans vos balises titre et en haut de vos pages, c’est là qu’ils auront le plus de poids SEO.

Réfléchir à ses cocons sémantiques

Google analyse désormais la sémantique d’un site dans son ensemble, et plus uniquement la densité d’un mot-clé donné sur une page. La base d’une stratégie de mots-clés repose donc sur le travail de la sémantique.

Listez vos thèmes et sous-thèmes, et construisez des cocons sémantiques. Les cocons sémantiques sont des parties de l’arborescence de votre site web qui tournent autour du même thème. Un cocon est composé d’une page principale qui pousse un mot-clé générique (exemple : “acheter canapé”), qui mène à des pages-filles qui poussent chacune un mots-clé plus spécifique (exemple : “acheter canapé-lit”, “acheter canapé d’angle”, “acheter canapé en cuir”, etc…).

Plus votre site est important, plus nombreux seront vos cocons sémantiques ! Utilisez un outil de visualisation graphique de votre arborescence pour vous assurer de la cohérence de votre structure.

Travailler sa stratégie de netlinking

La stratégie de netlinking, ou création de liens, est la partie la plus ardue du référencement naturel. Il s’agit de pousser des sites externes à créer des liens de leur site au vôtre. Plus un site a de liens externes de bonne qualité, plus Google le considérera comme une référence pour un sujet donné.

Maillage externe

Si certains liens externes seront naturellement créés par des sites qui vous considèreront comme la référence de votre milieu (merci le marketing de contenu !), vous avez tout intérêt, surtout au début, à donner un coup de pouce au destin.

Contactez les influenceurs de votre secteur et proposez-leur un partenariat. Si le marketing d’influence ne fait pas partie de votre stratégie, produisez des contenus originaux et intéressants et parlez-en autour de vous. Si votre contenu est bon, il sera naturellement repris par ces mêmes influenceurs.

Astuce : créez un contenu de type “10 astuces d’architectes d’intérieur pour choisir votre canapé”, et demandez leur contribution à plusieurs architectes d’intérieur. Partagez-leur le contenu une fois finalisé, il y a de fortes chances qu’ils le partagent autour d’eux ! (crédit de l’astuce : Pierre Guilbaud et ses petits hacks marketing)

Vérifiez l’autorité du domaine avant de contacter vos partenaires potentiels. Plus l’autorité est bonne, plus le lien sera de bonne qualité !

Maillage interne

Le maillage interne est aussi important que le maillage externe, pour des raisons légèrement différentes. Il n’améliorera pas votre autorité aux yeux de Google, mais il facilitera la navigation de ses crawleurs sur votre site ! Or, plus il le crawle, mieux il le comprend. Assurez-vous de n’avoir aucune page orpheline (c’est à dire sans aucun lien avec vos autres pages). Vous faciliterez également le parcours de vos internautes.

Pensez à lier vos différentes plateformes entre elles ! Faites circuler votre audience de votre site à votre blog, et inversement. Variez les ancres (les mots sur lesquels votre lien est placé) afin d’obtenir un profil de lien équilibré.

Optimiser ses performances web techniques

Dernière étape d’une bonne stratégie SEO : l’optimisation des performances techniques. Le but est d’avoir le moins d’erreurs possible sur votre site, afin de garantir un crawl complet à Google et une navigation sans heurt à l’internaute.

Vérifiez à l’aide d’un outil comme Screaming Frog que vous n’avez aucune erreur 404 (les pires !), des redirections temporaires oubliées, ou encore des erreurs de balises canonical. Les balises canonical indiquent à Google la page principale pour plusieurs pages dont le contenu est dupliqué ou très similaire.

Regardez également si les bonnes balises sont remplies et placées au bon endroit. Bonne hiérarchisation de vos balises Hn (vos balises de titres et sous-titres), optimisation de vos balises meta title et description, présence des balises structurées schema.org lorsque c’est pertinent…

Enfin, pensez à optimiser la vitesse de chargement et la fluidité de navigation. Google donne de plus en plus d’importance à ces données. On parle notamment de “Core Web Vitals”, composées de 3 parties :

  • LCP – Largest Contentful Paint – le temps que met le contenu principal du site à s’afficher
  • FID – First Input Delay – le délai de réaction du site entre le clic de l’internaute et le moment de prise en compte du clic
  • CLS – Cumulative Layout Shift – la mesure de la stabilité visuelle, c’est à dire les changements de mise en page après chargement total de tous les éléments

Le but ultime de cette optimisation technique : montrer patte blanche à Google en lui prouvant que vous êtes fiable !



Pour résumer

Le SEO est une discipline complète qui mérite une étude approfondie dans le cadre de votre stratégie de communication organique. Elle intervient en surcouche du marketing de contenu et se décompose en trois parties : la stratégie de mots-clés, le netlinking, et la performance technique. Ces trois composantes aideront la visibilité de vos contenus à décoller et à générer prospects et clients. Et donc plus de témoignages après achat… La boucle est bouclée !

Alice Perchaud profil

Je m’appelle Alice Perchaud et je suis Consultante en Communication Organique freelance. J’accompagne les entreprises dans le développement de leur visibilité naturelle sur le web, en intervenant sur les 3 piliers fondamentaux : une présence structurée, une optimisation SEO, et des témoignages extérieurs.

Me contacter