← Retour aux articles

SEO : les 7 erreurs de débutant

SEO : les 7 erreurs de débutant

Le référencement naturel est un art délicat, qui se pratique avec un peu de bon sens et beaucoup de pincettes. Certes, l’intention de Google est de proposer le meilleur contenu pour l’internaute – et donc le plus adapté à sa recherche, le mieux structuré, le plus reconnu… Mais il faut avouer que plus les algorithmes sont mis à jour, plus les règles se complexifient. Voici quelques erreurs communes que tous les débutants en SEO ont déjà faites :

Faire de la suroptimisation de mots clés

Également connue sous le doux nom de “bourrage de mots-clés”. Cette erreur, fréquente, vise à insérer le mot-clé principal beaucoup de fois que nécessaire (et agréable) dans un texte. Cette pratique se fait malheureusement souvent au détriment du confort de l’internaute. Après de nombreux abus, Google a décidé de pénaliser cette pratique.

Comment contourner cette erreur : intégrez un maximum de synonymes et d’expressions périphériques, et surtout : relisez-vous ! Si c’est lourd, revoyez votre texte.

Penser que les effets de votre SEO se verront à court terme

Le référencement naturel est un travail de longue haleine, d’autant plus sur un nouveau site web. Google évalue un site petit à petit, et le crawle moins souvent s’il possède peu ou pas de lien externe entrant. Gagner sa confiance en lui montrant sa pertinence via un travail sémantique, son niveau d’expertise par les backlinks et son efficacité grâce aux performances techniques peut se révéler être un parcours du combattant… Surtout si vous évoluez dans un milieu concurrentiel.

Comment contourner cette erreur : prenez votre mal en patience, et gardez le cap ! Il est fréquent de devoir attendre 6 à 12 mois, en fonction de l’intensité des efforts fournis, avant de voir son SEO s’améliorer visiblement. Ne baissez pas les bras.

Négliger la partie netlinking

Lorsqu’on débute dans le SEO on a tendance à se focaliser sur la notion de mot-clé. La sémantique fait partie des principaux points à travailler, c’est vrai, mais il y en a un autre tout aussi important : le netlinking. L’obtention de liens externes de qualité est indissociable d’un plan d’action SEO efficace. C’est grâce aux backlinks que votre site prouvera son expertise aux yeux de Google ! Et cela ne repose pas que sur vous, puisque ces liens doivent provenir de sites extérieurs à votre écosystème digital.

Comment contourner cette erreur : lorsque que vous construisez votre plan d’action SEO, pensez à intégrer les 3 volets : sémantique, liens et technique. Commencez à travailler chacun d’entre eux en parallèle afin de les faire progresser de manière homogène. L’acquisition de liens doit avoir l’air naturelle, au risque de se voir pénaliser par les moteurs de recherche qui y verront une tentative de black hat.

Négliger le SEO des images

Vos images sont une énorme source potentielle de trafic. Plus d’un milliard de recherches est effectuée chaque jour sur Google Image (source : Google), et les images occupent une place de plus en plus importante dans la SERP. Leur optimisation n’est pas à prendre à la légère !

Comment contourner cette erreur : renommez votre fichier avec un intitulé intelligible et descriptif avant de l’envoyer en ligne. Renseignez correctement la balise ALT (courte description de votre image). Utilisez un format adapté (JPEG, PNG ou GIF) lu par tous les moteurs de recherche, et compressez vos fichiers afin qu’ils n’alourdissent pas votre page web.

Ne pas varier le type de mots-clés visés

Lorsque l’on vise une expression-clé on peut être amené à ne pas considérer celles qui gravitent autour. On se bloque ainsi sur des expressions génériques, ou des expressions concurrentielles. Or il existe toute une typologie de mots-clés à exploiter pour optimiser une page web ! Il est important de varier les expressions en passant par du générique et du longue traîne, du concurrentiel et du moins concurrentiel.

Comment contourner cette erreur : servez-vous d’un outil comme SEMRush, et utilisez la fonctionnalité de recherche de mots-clés. Servez-vous des filtres “requête large”, “expression exacte” et “mots-clés associés”, et surveillez l’indicateur de difficulté du mot-clé pour vous constituer une base de mots-clés variée.

Penser que vous connaissez les règles SEO par coeur

Vous avez lu des dizaines d’articles SEO et visionné des heures de vidéos et de tuto sur le référencement naturel ? Vous vous sentez enfin à l’aise et pensez désormais laisser de côté l’apprentissage pour mettre en application vos connaissances toutes neuves ? Ah, la douceur de l’innocence…

Personne ne connait réellement la teneur des algorithmes de Google. Tout n’est que déduction, supputations et conclusions de tests. Il est fréquent de voir des experts SEO se perdre dans des discussions enflammées à propos du poids ou de l’influence d’un critère particulier.

En plus de cela, Google passe son temps à changer les règles ! On compte 2 à 3 changements majeurs d’algorithme par an, ainsi que plusieurs centaines de modifications mineures et autres tests. Ce qui fonctionne aujourd’hui pourrait se révéler dangereux demain.

Comment contourner cette erreur : lire, tout le temps ! Mettre en place une veille régulière et suivre par exemple le Blog du Modérateur, ou Abondance, pour se tenir au courant.

Ne pas avoir de stratégie globale

UN PLAN D’ACTION. C’est la base du marketing, c’est également vrai pour le référencement naturel : on ne commence rien sans un plan d’action qui comporte une partie audit, une liste d’actions, des objectifs et une date butoir.

On ne met pas en place une stratégie de référencement naturel pour le plaisir, mais pour atteindre un objectif (bien souvent de visibilité web). L’intérêt étant d’être capable de mettre les efforts fournis en perspective avec les résultats. Cela permet d’ajuster le plan d’action si nécessaire, et surtout de savoir on l’on va. On ne peut pas évaluer l’efficacité d’une stratégie SEO si l’on travaille au jugé.

Comment contourner cette erreur : prenez le temps de prendre du recul. Il vaut mieux retarder le démarrage de vos actions SEO d’une à deux semaines plutôt que de prendre le risque de travailler plusieurs mois d’affilée sans cohérence. Analysez vos forces et faiblesses, et listez vos 3 objectifs prioritaires.



Pour résumer

Nombreux sont les dangers qui guettent les apprentis experts en SEO… Il est quasiment impossible de ne pas faire d’erreur dans son apprentissage, tant les règles sont nombreuses et les discours parfois contradictoires. Il y a heureusement peu de cas où ce qui a été fait ne peut être défait. Construisez un plan d’action, pensez sémantique – netlinking – technique, faites vos propres tests… et prenez votre mal en patience !

Alice Perchaud profil

Je m’appelle Alice Perchaud et je suis Consultante en Communication Organique freelance. J’accompagne les entreprises dans le développement de leur visibilité naturelle sur le web, en intervenant sur les 3 piliers fondamentaux : une présence structurée, une optimisation SEO, et des témoignages extérieurs.

Me contacter

Contenus similaires : #SEO#netlinking#sémantique#KPI