← Retour aux articles

Pourquoi optimiser les images de votre site web ?

Pourquoi optimiser les images de votre site web ?

Un site web c’est beaucoup de texte, et de plus en plus d’images. Elles supportent le texte, aèrent une page web, illustrent un propos. Mais vos images ont un rôle bien plus important que cela sur le World Wide Web : elles peuvent aussi soutenir votre visibilité naturelle ! Voici comment :

Optimiser ses images pour les moteurs de recherche

Concentrons-nous avant toute chose sur l’intérêt d’optimiser ses visuels pour les moteurs de recherche, principalement l’incontournable Google.

Balises et champs à remplir pour le SEO

S’il y avait une information à retenir de cet article, ce serait celle-ci : les moteurs de recherche ne sont pas (encore) capables de lire et comprendre vos images ! Ils n’interprètent que du texte. Il est donc capital de fournir un maximum d’information textuelle à vos visuels, afin d’aider Google et ses confrères à les comprendre.

Il existe pour cela une balise informatique indispensable à remplir : la balise alt. “Alt”, comme dans “Alternative” : en cas d’erreur d’affichage de votre image, c’est le contenu de cette balise qui s’affichera sur votre page web. Il s’agit de la principale source d’information pour les moteurs de recherche. Certains autres champs les aident à contextualiser : le titre du fichier, et la légende affichée sous une photo sont également pris en compte. Pensez donc à renommer votre DSC_IMG04578.jpeg en description-courte-du-visuel.jpeg !

Enfin, Google s’appuiera sur ce qui entoure votre image pour lui donner du sens, c’est-à-dire les mots-clés contenus dans les paragraphes avant et après.

Optimisation et intérêt SEO des images

Google Images est une source de trafic à haut potentiel. En 2018, il représentait 22,6% du total des recherches web (source). Voir ses images apparaître en haut de Google Images permet donc d’attirer davantage de visiteurs… Et autant d’acheteurs potentiels !

On l’a dit, les moteurs de recherche ne lisent pas les images. Oubliez donc l’intégration de texte sur vos bannières web ! Mieux vaut superposer les informations importantes en format texte sur l’image, via la feuille de style CSS. Vous vous assurez que ce texte sera correctement lu par les moteurs de recherche… et qu’il s’affichera pour l’internaute même si le visuel rencontre un problème !

Avant de devenir un concours du meilleur arnaqueur de Google (coucou les pro Black Hat), le SEO servait à donner le plus d’indications possible aux moteurs de recherche quant aux thématiques traitées sur un site web donné. Une liste exhaustive de toutes les URLs de ce site, appelé Sitemap, peut être envoyée à Google pour l’aider à crawler tout ce qui a de l’intérêt. Pourquoi je vous raconte tout ça ? Parce qu’il est également possible de créer un Sitemap qui regroupe toutes les URLs de vos images ! Envoyez votre sitemap images à Google et regardez la visibilité naturelle de vos visuels grimper en flèche !

Dernière précision : il n’est pas nécessaire d’optimiser les visuels neutres ou “décoratifs” : barres de séparation, icônes, flèches, etc. Le risque de sur-optimisation est important, et ça, Google n’aime pas ! Et puis, quel intérêt pour votre activité que d’avoir votre icône de téléphone s’afficher dans les résultats de recherche ?

Optimiser ses images pour l’internaute

Satisfaire Google, d’accord. Gagner des clients, encore mieux !

Augmenter la visibilité de ses produits sur le web

Les recherches génériques avec intention d’achat sont légion sur internet. Lorsque l’on souhaite une table basse en bois brut, sans avoir de marque précise en tête, il est hautement probable que la première recherche soit “table basse en bois brut”. Et là, miracle… Vos modèles apparaîtront dans Google Images. Et si vous tapez dans l’œil de l’internaute, vous avez un nouveau prospect dans votre funnel de conversion !

J’en parlais dans un précédent article, Google a largement enrichi ses résultats affichés ces dernières années. Notamment au profit des contenus visuels, comme les vidéos et les images ! Optimiser correctement ses photos, c’est donc se tailler une pièce de choix sur la 1ère page de Google. Combinez cette présence visuelle à un bon référencement textuel, et vous relèguerez la plupart de vos concurrents en 2ᵉ page (ou pas loin !)

Optimiser les paramètres d’un visuel

Dernier paramètre à prendre en compte pour optimiser ses photos : les caractéristiques techniques.

Avez-vous déjà renoncé à visiter un site web à cause de son temps de chargement ? Vous n’êtes pas le seul. Et la première cause d’un site trop lent, c’est le poids de ses visuels

Pas la peine de placer sur votre site une photo de 2000×2000 pixels si elle est destinée à s’afficher en 400×400. Prenez le temps de les redimensionner avant téléchargement sur votre site. De même, n’hésitez pas à abaisser légèrement la qualité de votre photo. Vous n’êtes pas une galerie d’art ! (Si vous êtes une galerie d’art : contactez-moi pour discuter de votre cas particulier). Bonus : le temps de chargement d’une page est en passe devenir un critère de référencement pour Google. En accélérant l’affichage de vos images, vous satisfaites le robot et l’humain !

Si vous avez beaucoup de visuels sur une page et que vous craignez un impact négatif sur le temps de chargement de vos pages, essayez-vous au “lazy loading”. Cette technique déclenche le chargement des éléments d’une page par palier, en fonction de la ligne de flottaison. Autrement dit : l’internaute verra tout ce qui se situe sur son écran, et verra le reste de la page apparaître au fur et à mesure du scroll. Cela permet d’obtenir un premier affichage beaucoup plus rapidement, sans se contraindre sur le nombre et la qualité des visuels !



Pour résumer

Les images de votre site sont primordiales pour votre écosystème digital. En apparaissant sous forme visuelle sur la SERP ou bien dans Google Images, vous multipliez vos chances d’être vu par les internautes, et compris par Google. Soignez leur contexte textuel, restez attentif à leur poids et créez-leur leur propre sitemap. Vous deviendrez vite incontournable dans votre secteur !

Alice Perchaud profil

Je m’appelle Alice Perchaud et je suis Consultante en Communication Organique freelance. J’accompagne les entreprises dans le développement de leur visibilité naturelle sur le web, en intervenant sur les 3 piliers fondamentaux : une présence structurée, une optimisation SEO, et des témoignages extérieurs.

Me contacter

Contenus similaires : #SEO#visibilité naturelle