← Retour aux articles

Pourquoi et comment recycler son contenu ?

Pourquoi et comment recycler son contenu ?

Le recyclage de contenu est un drôle de terme pour exprimer une idée simple : l’immense majorité de vos contenus sont périssables. De la même manière que vos réserves alimentaires, vos articles de blog, vidéos, infographies, podcasts, etc ont une date limite de consommation. Et la consommation d’un contenu périmé est également risquée ! Une seule chose à faire : mettre ses contenus à jour régulièrement.

Les bonnes raisons de recycler son contenu

Le contenu peut (et doit) être recyclé dans deux cas de figure : soit il nécessite une mise à jour, soit il peut être exploité d’une autre manière. Seuls les contenus dits “Evergreen” ne sont pas périssables. Ils évoquent des sujets intemporels et non-évolutifs, dont le volume de recherches est constant d’une année sur l’autre.

Voici les cas dans lesquels le contenu nécessite une mise à jour :

  • Le contenu affiche des informations erronées
  • Le contenu n’est plus adapté à votre offre
  • Le contenu est sous une forme datée (visuels, expressions…)

Le recyclage de vos contenus est d’autant plus important dans les différents cas évoqués ci-dessus qu’ils sont extrêmement dangereux pour votre image de marque. Un contenu daté ou désormais erroné est un tue l’amour pour votre audience ! Comment peuvent-ils vous faire confiance si vous leur mettez à disposition de fausses informations ? Oui je sais, ce n’est pas fait exprès… Mais eux ne le savent pas. Si votre contenu est simplement daté visuellement, vous ne fournissez pas de mauvaise information mais vous envoyez un signal négatif. Peut-on faire confiance à une entreprise qui vit dans le passé ?

Recycler un contenu c’est également réutiliser son essence sous une autre forme, pour un autre usage. Transformez un article de blog en un ou plusieurs posts pour les réseaux sociaux, résumez-le dans une newsletter ou faites-en le point de départ d’un épisode de podcast. Vous occupez ainsi davantage l’espace digital… autant d’espace qui ne sera pas occupé par la concurrence !

La déclinaison de contenu est également utile pour toucher un segment différent de sa cible. On ne consomme pas tous le contenu de la même manière. Quand certains seront plus à l’aise devant une courte vidéo, d’autres préféreront un article détaillé, d’autres encore une infographie. Proposer son contenu sous des formes différentes, c’est maximiser les opportunités de consommation !

C’est enfin la manière la plus simple de créer du contenu, puisque le fond est déjà présent. Pas besoin de se replonger dans des recherches approfondies !

Comment recycler son contenu

Il existe de multiples manières de recycler un contenu. Partir d’un article de blog permet de multiplier les déclinaisons, car dans la plupart des cas votre sujet sera déjà bien documenté. Il est alors aisé d’en extraire plusieurs sous-contenus courts pour les réseaux sociaux, des citations impactantes, ou de transformer le texte en image, vidéo ou son.

Attention, la déclinaison de contenu en média visuel ou auditif requiert une certaine aisance avec des outils de création et de manipulation d’images, de vidéo ou de son. Assurez-vous que le rendu soit suffisamment professionnel si vous produisez vous-même !

Si vous travaillez dans le secteur du BtoB, les livres blancs et webinaires sont également des pistes intéressantes à exploiter. Le livre blanc dégagera une image d’expert, tandis que le webinaire encourage l’interaction avec votre audience.

Enfin, vous pouvez écrire sur un sujet déjà traité en adoptant un point de vue différent. Si vous êtes une agence immobilière, vous pouvez par exemple écrire sur les implications de l’encadrement des loyers à Paris. Vous pouvez destiner cet article aux locataires… et le décliner pour les propriétaires !

N’hésitez pas à mettre en place un calendrier d’obsolescence, si vous avez de la visibilité sur la périssabilité de vos contenus. Par exemple, un article de blog intitulé “Les meilleurs cadeaux de Noël à faire en 2019” sera vraisemblablement obsolète dès l’année 2020… Mais peut-être pouvez vous retirer la date de son titre, ou le recycler pour la fin de l’année 2020 ?

C’est également valable pour des pages produits. Si vous indiquez “nouveau” sur la page d’un produit fraîchement sorti, il sera pertinent de retirer cette mention 3, 6 ou 12 mois après la publication, en fonction du contexte.



Pour résumer

Recycler un contenu peut prendre plusieurs sens : le décliner pour l’adapter à d’autres supports, le mettre à jour pour assurer sa pérennité, le présenter différemment pour une audience différente… Cela permet de garder une visibilité optimisée, à moindre effort puisqu’on ne repart jamais de 0. Écolo, ciblé, efficace, économe en temps… Quelle que soit votre priorité, le recyclage de votre contenu peut y répondre au moins en partie !

Alice Perchaud profil

Je m’appelle Alice Perchaud et je suis Consultante en Communication Organique freelance. J’accompagne les entreprises dans le développement de leur visibilité naturelle sur le web, en intervenant sur les 3 piliers fondamentaux : une présence structurée, une optimisation SEO, et des témoignages extérieurs.

Me contacter