← Retour aux articles

Stratégie de mots-clés SEO : ce qu'attend réellement Google en 2021

Stratégie de mots-clés SEO : ce qu'attend réellement Google en 2021

Alors oui, cet article va aborder des critères sémantiques de Google uniquement, et pas de ceux de Bing, Yahoo et compagnie. J’assume : on parle quand même d’une part de marché de 92% en France en 2021… Bref. On est aujourd’hui loin du mécanisme gagnant des débuts d’internet, où 1 mot-clé répété 32 fois sur une page, même de qualité médiocre, = 1 position dans le Top 3 pour ce mot-clé. Je vous explique tout !


BERT - l’algorithme qui comprend l’intention de recherche

C’est la petite révolution qui a secoué le monde du SEO fin 2019 : Google a déployé BERT, son nouvel algorithme, qui signifie Bidirectional Encoder Representations from Transformers. L’objectif de BERT : interpréter la recherche de l’internaute pour proposer un résultat qui corresponde à son intention de recherche. Souhaite-t-il la définition d’un terme ? Un comparatif entre deux produits ? Ou bien cherche-t-il à acheter ? De nombreuses intentions de recherche peuvent se cacher derrière la saisie d’un mot-clé générique. Si vous tapez “fleurs de courgettes”, peut-être cherchez-vous une photo, une recette, des informations sur la floraison de la courgette, ou encore un endroit où en acheter.

C’est pour résoudre ces problèmes d’interprétation de l’intention de recherche que Google a lancé cet algorithme, non sans conséquence sur le bon fonctionnement des stratégies de mots-clés.

Bonne nouvelle pour les amateurs de bon français sur internet : les SEO devraient arrêter de caler du mot-clé sans se soucier du sens de la phrase. BERT est capable d’interpréter des requêtes du type “outil pour faire trous”, et de l’associer à votre article de blog “les meilleurs équipements pour trouer des trucs”. BERT a donc davantage de poids sur les requêtes longue traîne, composées de mots de liaison. 

Mais plus que la compréhension du sens d’une phrase grâce aux prépositions et mots de liaison, BERT prend en compte l’ensemble du champ sémantique d’une page pour la proposer dans les résultats. Cela recoupe la quête de contenus de meilleure qualité pour l’internaute, avec la mise en valeur de contenus sémantiquement riches.

Conclusion : pour plaire à BERT - et donc à Google, axez votre stratégie de référencement naturel pour une page sur un champ lexical riche plutôt que sur un mot-clé unique. Je recommande malgré tout de choisir un mot-clé principal, puis de le décliner en synonymes ; de cette façon, vous limitez le risque de duplicate content ainsi que la cannibalisation des pages.


Les cocons sémantiques - comment créer un écosystème sémantique fort

C’est un autre thème à la mode que j’aborde d’ailleurs dans cet article sur le maillage interne : la création de silos sémantiques permet de renforcer sa visibilité et sa crédibilité grâce à une structure pyramidale.

Il s’agit de pousser une page contenant un mot-clé générique à haut volume de recherche à l’aide d’un certain nombre de sous-pages contenant des mots-clés plus précis et moins recherchés. Reprenons l’exemple de l’outillage. On peut imaginer une page principale du cocon sémantique ayant pour mot-clé principal “outils de bricolage”. En dessous, trois catégories : les outils de perçage, les outils de découpe, et les outils d’assemblage. Puis, sous chaque catégorie, des sous-pages :

  • perceuses, perforateurs et scies cloches pour la catégorie des outils de perçage
  • scies, cutters, hachettes et meuleuses pour la catégorie des outils de découpe
  • maillets, étaux et cloueuses pour la catégorie des outils d’assemblage.

On se retrouve ainsi avec 14 pages sur le thème des outils de bricolage, chacune avec sa propre valeur ajoutée et sans redondance.

Vous créez ainsi un écosystème sémantique riche, varié et qualitatif. Vous multipliez vos portes d’entrée SEO dans la SERP en vous positionnant à la fois sur des requêtes longue traine, comme “comment utiliser une meuleuse”, et des requêtes génériques de type “outils de bricolage”.

Conclusion : Google valorise aujourd’hui les contenus qualitatifs, faire du mot-clé ne suffit plus. Déterminez vos mots-clés génériques cibles et les mots-clés secondaires qui gravitent autour, puis réfléchissez à l’expertise que vous pouvez mettre au service des internautes ; vous avez la base de vos futurs cocons sémantiques !



Pour résumer

On ne peut plus aujourd’hui se contenter d’établir une liste de mots-clés et de les inclure au maximum dans toutes les pages. Les maîtres mots du SEO moderne : cohérence et valeur ajoutée. Vos contenus doivent être riches sémantiquement, et répondre aux intentions de recherche. Commencez par vous mettre dans les chaussures de vos personas, et produisez des contenus que vous-même auriez plaisir à lire !

Alice Perchaud profil

Je m’appelle Alice Perchaud et je suis Consultante en Communication Organique freelance. J’accompagne les entreprises dans le développement de leur visibilité naturelle sur le web, en intervenant sur les 3 piliers fondamentaux : une présence structurée, une optimisation SEO, et des témoignages extérieurs.

Me contacter