← Retour aux articles

Démultiplier l’impact de sa stratégie de contenu grâce au SEO

Démultiplier l’impact de sa stratégie de contenu grâce au SEO

De la même manière que la production de contenu est indispensable à votre stratégie de communication, le SEO est incontournable dans la construction d’une stratégie de content marketing. Comment prendre la parole correctement sans texte, image, infographie, ni vidéo ? Comment occuper l’espace digital réellement, sans mots-clés, maillage interne, optimisation technique ? Le référencement naturel impulsera l’énergie nécessaire à vos contenus pour qu’ils sortent du lot. Voici comment procéder !

Concevoir une stratégie de mots-clés adaptée

Ou “Google considère-t-il que j’offre la meilleure réponse à ce problème ?”

Ne nous mentons pas, le but de tout expert SEO, c’est de séduire Google. Les moteurs de recherche en général, certes, mais Google en particulier… Puisqu’il truste plus de 90% des parts de marché (étude de septembre 2020 par WebRankInfo).

La conception d’une stratégie de mots-clés repose sur trois étapes :

  1. Identification des thématiques et sous-thématiques de votre activité
  2. Liste des mots et expressions les plus recherchés qui s’y rapportent directement
  3. Intégration de ces mots-clés dans vos contenus, en plaçant les plus importants à des lieux stratégiques (meta title, H1…)

Pour aller plus loin, étudiez le degré de concurrence des mots-clés sélectionnés. Cette information est disponible dans certains outils SEO, comme SEMRush.

Vos différents supports répondent à différentes intentions de votre audience. Un site marchand se concentrera sur la vente de produits, tandis qu’un blog répondra à des problématiques d’usage. Exemple : “achat barbecue pas cher” aura sa place sur un site e-commerce tandis que “nettoyer sa grille de barbecue” trouvera la sienne sur un blog.

Adaptez votre stratégie de mots-clés en fonction des différentes recherches potentielles des internautes afin de les couvrir de manière exhaustive.

Attention, si la création d’infographies fait partie de votre stratégie de contenu : Google n’est pas (encore) capable de lire le texte contenu dans un fichier image ! Ce qu’il lit, en revanche, c’est leur balise alt. Pensez à systématiquement la remplir lorsque vous publiez un visuel.

Enfin, déterminez les mots-clés à impact sur les réseaux sociaux en repérant les hashtags les plus partagés.

Construire un maillage interne et externe solide

Ou “Google me considère-t-il comme un expert sur le sujet ?”

Un contenu n’a pas de valeur SEO s’il ne fait pas partie d’un écosystème actif et de qualité. Les backlinks, c’est à dire les liens qui mènent à une URL, possèdent deux avantages SEO.

  1. Plus vous avez de liens externes qui mènent à votre site, plus Google vous considérera comme une référence dans votre secteur
  2. Plus il y a de trafic positif (qui envoie des signaux de qualité) sur votre site, plus Google vous considérera comme important

Il faut donc créer des liens, et il faut qu’ils soient cliqués par les bonnes personnes.

Commencez par l’étape la plus simple : faites la promotion de votre contenu sur les supports que vous maîtrisez. Publiez des liens sur vos réseaux sociaux, évoquez votre chaîne Youtube dans votre newsletter, mettez en avant votre blog sur votre site… Bref, favorisez la circulation de votre audience ! En augmentant le trafic sur vos différents supports vous prouvez à Google qu’ils ont un véritable intérêt.

Vient ensuite la partie la plus complexe : amener des sites tiers ayant autorité dans votre secteur à créer des liens vers votre contenu. Sollicitez vos partenaires commerciaux, faites appel à des influenceurs, adoptez la méthode du guest blogging ou favorisez la prise de parole de clients conquis. Surveillez les mentions de votre entreprise et demandez à ce qu’un lien soit inséré lorsque ce n’est pas le cas.

Pour vérifier le fonctionnement des différents liens, personnalisez-les grâce à des outils comme l’URL builder de Google. Cela permettra de tracker leurs performances dans Google Analytics.

Assurer les performances techniques du site web

Ou “Google considère-t-il que ma page offre une bonne expérience utilisateur ?”

Dans notre scénario idéal, la moitié des internautes a déjà trouvé votre contenu en tapant une requête dans un moteur de recherche, l’autre moitié en cliquant sur le lien d’un site tiers. Jusque là, Google est satisfait et il s’apprête à vous remonter dans les SERP. Votre stratégie de contenu fonctionne du feu de Dieu ! Mais avez-vous pensé à optimiser l’expérience utilisateur ?

Google a tout intérêt à ce que l’internaute soit 100% ravi de son expérience de recherche. Or, s’il le dirige vers un site duquel il ressortira frustré, il risque de se tourner vers un autre moteur de recherche. Résultat : Google valorise les sites dont la construction technique garantit une bonne expérience utilisateur.

Soyez attentifs au temps de chargement de vos pages, et facilitez la navigation de l’internaute (fil d’Ariane, Call To Action optimisé…). Une augmentation du temps de session et un nombre élevé de pages visitées sont des signaux positifs. De même, surveillez vos erreurs 404. Quoi de pire pour l’internaute que de penser avoir trouvé le site parfait avant d’atterrir sur une page qui n’existe plus ?

Autre point sensible : l’adaptation mobile. Un site responsive est devenu un critère SEO incontournable. Fin 2017, Google a lancé un nouveau projet intitulé “Index mobile-first“. Dans cette nouvelle méthode d’indexation, Google prend en compte le site mobile avant de s’intéresser à la version desktop. Vérifiez que le texte soit lisible, les éléments visuels correctement chargés, que rien ne dépasse sur les côtés de l’écran, et que les éléments cliquables soient suffisamment espacés.

Dernier critère important : l’originalité, c’est à dire l’unicité des contenus. Un contenu dupliqué, même au sein de votre site, envoie un signal négatif à Google. Mettez en place des balises canonical afin d’indiquer aux moteurs de recherche la page officielle pour un contenu donné.

Les trois piliers SEO – contenu, netlinking et technique, sont pris en compte par Google car ils représentent tous un aspect de l’expérience utilisateur. En respectant ces critères, vous vous assurez de maximiser la visibilité de vos contenus – et donc leur impact.



Pour résumer

Votre contenu, aussi intéressant soit-il, ne sera pas trouvé par votre cible sans l’approbation des moteurs de recherche. Lorsqu’il évalue la pertinence d’une URL avant de la classer, Google se met dans les chaussures de l’internaute lambda. Il vérifie 3 choses : l’adéquation requête – contenu (mots-clés), l’autorité du site (liens externes), et la performance de la page (aspects techniques). Son but : offrir à ses utilisateurs la meilleure expérience de recherche possible. Pas de secret, coupler une stratégie de contenu à une stratégie SEO est la clé pour une efficacité maximale !

Alice Perchaud profil

Je m’appelle Alice Perchaud et je suis Consultante en Communication Organique freelance. J’accompagne les entreprises dans le développement de leur visibilité naturelle sur le web, en intervenant sur les 3 piliers fondamentaux : une présence structurée, une optimisation SEO, et des témoignages extérieurs.

Me contacter

Contenus similaires : #content marketing#SEO