← Retour aux articles

Comment construire un email promotionnel ?

Comment construire un email promotionnel ?

On vous l’a promis, juré, et même craché : l’email promotionnel est une source de chiffre d’affaires IN-TA-RIS-SABLE, et un excellent moyen de construire une communauté engagée. Oui d’accord, sauf qu’écrire un email promotionnel ne s’improvise pas. Voici mes conseils pour un email commercial qui convertit.



Un emailing promotionnel efficace comporte une forte valeur ajoutée

Rien de pire pour un prospect ou client de se voir rabâcher les mêmes phrases sur tous les supports de sa marque préférée. Oui, une stratégie de contenu multi-support est importante ; non, se contenter d’un copier-coller d’un support à l’autre n’est pas une bonne stratégie de contenu.

En tant que prospect, on ne vient pas chercher les mêmes informations d’une plateforme à l’autre. Je peux suivre une marque sur Instagram pour l’accès aux coulisses, et m’inscrire à la newsletter de cette même marque avec comme objectif de recevoir les offres commerciales.

C’est donc la première étape de tout bon email promotionnel : une définition claire et précise de l’offre qui accompagne l’email. Est-ce un code de réduction ? Un accès en avant-première à une nouvelle offre ? Des conseils inédits ? N’en faites pas trop non plus : 1 email = 1 offre = 1 CTA (Call to Action)



Un bon email commercial est un email personnalisé

Fini le temps du mass marketing, où tout le monde recevait la même information au même moment ! Aujourd’hui, on personnalise ses emails en fonction d’un maximum de critères :

  • Nom et/ou prénom
  • Age
  • Sexe (pas dans une logique sexiste : on peut juste correctement accorder ses participes passés)
  • Achat ou non
  • Type d’achat
  • etc…

N’hésitez pas à passer par une plateforme d’emailing professionnelle comme Sendinblue, qui permet notamment de créer des listes - ou carrément un parcours de Marketing Automation.

Outre le fait que recevoir un emailing personnalisé augmente le ROI (retour sur investissement), un emailing générique augmente le risque de désinscription et de baisse de clics, ce qui risque d’impacter la délivrabilité de vos envois futurs (traduction : vous risquez de finir dans les spams).

Deuxième étape dans la construction de votre emailing : rédiger un contenu dynamique en fonction des critères de personnalisation choisi.



Un email commercial impactant est un emailing lisible sur tout support

Bien que tout outil de création d’emailing qui se respecte soit désormais censé gérer le multi-support, assurez-vous manuellement que votre email commercial soit responsive.

Je peux faire une première lecture d’un email dans les transports en commun, sur mon téléphone, puis y revenir quelques temps plus tard sur un PC, et inversement. Quel que soit le cas de figure, aucun décalage ou problème technique ne doit venir gâcher l’expérience utilisateur.

Attention, la vérification du responsive design avant envoi de l’email concerne également l’ensemble des liens sortants… Vous avez beau avoir le meilleur email du monde, si votre landing page rebute l’internaute, vos efforts seront réduits à néant !



Un email qui convertit est un email au contenu structuré

Le contenu textuel est bien évidemment primordial lors de l’envoi d’un email commercial. Soyez court, précis, et PAR PITIÉ évitez les fautes d’orthographe, de grammaire, de conjugaison… Toutes les fautes. Si vous avez un doute quant à vos capacités rédactionnelles, faites appel à un professionnel.

N’hésitez pas à vous inspirer des techniques de copywriting pour construire un emailing efficace. Et gardez votre objectif tout au long de la conception de votre texte : est-ce vendre un produit ou un service ? Mettez en avant un code de réduction à durée limitée. Déclencher une inscription à un webinar ? Insérez un compte à rebours avant la fermeture des inscriptions et donnez un aperçu des bénéfices clients. Teaser la sortie imminente d’une offre ? Restez bref, évasif, et donnez rendez-vous. Comme tout support de communication, l’emailing doit y répondre - on n’invente pas des objectifs en fonction de ses supports !



Un emailing pertinent s’appuie sur l’analyse des envois passés

Vous ne serez pas 100% efficace à votre premier envoi (si oui : GG). Ce que je vous conseille de viser : une progression constante. Et vous n’arriverez à vous améliorer qu’en analysant les données que vous accumulerez au fur et à mesure.

Commencez par jeter un oeil aux statistiques disponibles dans votre outil de newsletter. Vous avez généralement accès au taux d’ouverture, taux de clic et taux de désinscription. Ces premières données seront précieuses pour comprendre si votre emailing a été considéré comme intéressant. Si vous avez accès aux données d’interaction, comme le nombre de clics sur chaque lien présent, un taux de scroll ou encore le nombre de fois que chaque destinataire est revenu sur l’email, c’est encore mieux !

Si vos possibilités d’analyse sont limitées, paramétrez chacune des URLs de vos liens sortants à l’aide de paramètres UTM (“Urchin Tracking Module”). Vous ajoutez ainsi des indications de source, medium et/ou campagne, que vous pourrez ensuite retrouver dans vos statistiques Google Analytics.

Enfin, n’hésitez pas à tester régulièrement vos destinataires afin de comprendre ce qui fonctionne. La plupart des outils d’emailing permet d’effectuer des tests A/B. Objet du mail, image, bloc de texte… Testez le maximum de choses et gardez ce qui fonctionne le mieux à chaque fois ! Attention à ne tester qu’un seul élément à la fois, sans quoi vous ne serez pas capable de déterminer quel élément est responsable de l’augmentation ou la baisse de performance.



Pour résumer

Un bon emailing est un emailing inséré dans une stratégie globale de communication organique. Il répond à un objectif, et sa rédaction est irréprochable. N’hésitez pas à utiliser des techniques éprouvées issues du copywriting. Veillez également à ce qu’il soit parfaitement responsive en cas de lecture multi-support, et personnalisé en fonction du destinataire. Dernier conseil : analysez en permanence les données générées par les envois précédents… Et faites mieux cette fois-ci !

Alice Perchaud profil

Je m’appelle Alice Perchaud et je suis Consultante en Communication Organique freelance. J’accompagne les entreprises dans le développement de leur visibilité naturelle sur le web, en intervenant sur les 3 piliers fondamentaux : une présence structurée, une optimisation SEO, et des témoignages extérieurs.

Me contacter

Contenus similaires : #content marketing#emailing