← Retour aux articles

Qu'est-ce que le budget crawl et à quoi sert-il ?

Qu'est-ce que le budget crawl et à quoi sert-il ?

Une bonne optimisation SEO passe par différents points : sémantique, netlinking, technique… et gestion de la relation avec les moteurs de recherche. Car oui, communiquer avec eux via la Google Search Console par exemple, et leur faciliter le travail, peut jouer sur votre visibilité ! La gestion du budget crawl, entre autres, influencera la façon dont les crawleurs visitent votre site. Faisons le point.



Le budget crawl : qu’est-ce que c’est ?

Le budget crawl représente le nombre de pages que les crawleurs de Google comptent explorer. C’est la première étape du positionnement de vos pages dans la SERP : la visite et l’analyse, avant indexation. Plusieurs critères sont pris en compte lors de ce calcul :

  • Le temps de chargement de la page. Plus la page répond lentement, plus le Googlebot mettra de temps à explorer votre site.
  • La profondeur des pages. Plus vos pages sont loin de la page d’accueil, moins elles ont de chances d’être crawlées. En règle générale, en SEO, on recommande de placer toutes les pages indexables d’un site à 3 clics maximum de la page d’accueil.
  • La fréquence de mise à jour de votre site. Plus votre site est mis à jour régulièrement, plus les crawleurs reviendront fréquemment. Google valorise les sites et les informations actualisées.
  • La qualité estimée de votre contenu. Plus Google vous considère comme une source d’informations de valeur, plus souvent il viendra crawler votre site.

 Les robots ne passent pas qu’une seule fois : ils passent régulièrement, tout au long de la vie de votre site, et n’explorent pas systématiquement toutes les pages. D’où l’importance d’optimiser son budget crawl : plus les robots explorent de pages, plus les moteurs de recherche récupèrent des informations actualisées et “rankables”.

Évidemment les petits sites de moins d’une dizaine de pages ne sont (quasiment) pas concernés par cette problématique. Il s’agit généralement de sites supports à l’activité globale, et de sites statiques, qui n’ont pas vocation à se positionner sur des requêtes génériques. Si, en revanche, vous avez un espace blog, un site e-commerce ou un site vitrine conséquent et mis à jour régulièrement, vous avez tout à gagner à optimiser votre budget crawl !



Comment optimiser son budget crawl ?

La réponse est simple : vous optimiserez votre budget crawl en travaillant les critères de crawl définis par les moteurs de recherche.



Améliorer la vitesse de chargement de son site

Plus facile à dire qu’à faire ! Commencez par un état des lieux : où vous situez-vous par rapport aux recommandations officielles de Google ? Utilisez Page Speed Insights pour avoir un aperçu de vos performances, et récolter des recommandations. Regardez à la fois vos performances sur desktop et sur mobile, et testez plusieurs types de pages : home, page catégorie, page produit, page éditoriale… Les résultats peuvent varier d’un extrême à l’autre !

Suivez ensuite les recommandations. Certaines sont facilement faisables, comme compresser les images, d’autres sont plus techniques et pourront nécessiter l’intervention manuelle de votre développeur.



Enrichir son maillage interne

Les liens sont la base du web. C’est par eux que les robots crawleurs se baladent de site en site. C’est peut-être grâce à un lien externe qu’ils sont arrivés sur le vôtre… et c’est grâce au maillage interne qu’ils l’explorent !

Assurez-vous de n’avoir aucune page orpheline (sauf cas particulier : accès au back-office, etc…), et créez des silos thématiques logiques. En SEO le bon sens prime : ne surchargez pas non plus vos pages avec une quantité trop importante de liens, au risque de perdre en cohérence, tant aux yeux des internautes qu’à ceux des moteurs de recherche. Créez 1 à 4 liens en fonction de la taille de la page, et de sa place au sein du site.



S’assurer de mettre régulièrement son contenu (de qualité !) à jour

Ce qui est bon pour l’internaute est bon pour les GoogleBots. Proposez régulièrement du nouveau contenu : études de cas, articles de blog, revue de presse, analyse/critique de l’actualité de votre secteur… Si votre quantité va de pair avec une qualité irréprochable, vous vous assurez un retour régulier des crawleurs.

Vous pratiquez cette technique depuis déjà quelques temps ? Pensez à mettre vos vieux contenus à jour ! S’ils sont difficiles à mettre à jour ne les supprimez pas, renvoyez plutôt vers un contenu similaire et/ou plus jeune. 



Pour résumer

Le budget crawl constitue le temps que les crawleurs des moteurs de recherche décident de vous allouer. Plus votre site est rapide, simple à crawler et de qualité, plus les bots reviendront régulièrement, et plus vous augmentez vos chances de truster le haut de la SERP. Peu pertinent dans le cas de petits sites vitrines, le budget crawl devient un véritable sujet SEO pour les sites de grande taille.

Alice Perchaud profil

Je m’appelle Alice Perchaud et je suis Consultante en Communication Organique freelance. J’accompagne les entreprises dans le développement de leur visibilité naturelle sur le web, en intervenant sur les 3 piliers fondamentaux : une présence structurée, une optimisation SEO, et des témoignages extérieurs.

Me contacter

Contenus similaires : #SEO#visibilité naturelle